Spécialités

Specialités

La chirurgie orthopédique traite les maladies, les traumatismes et les déformations de l’appareil locomoteur.

Chirurgie orthopédique

La Chirurgie Orthopédique est la branche médicale dédiée au traitement chirurgical des maladies osseuses, articulaires, musculaires, tendineuses, nerveuses.

Les maladies en cause peuvent être à l’origine de douleurs, déformations, faiblesses de la partie du corps concernée, gênant dans la vie quotidienne ou lors des activités physiques. Il en résulte une frustration morale de la personne concernée.

Le but de la Chirurgie Orthopédique est de restaurer la fonction d’un membre, d’une articulation afin de permettre au patient de retrouver, dans la mesure du possible, un mode de vie normal (ou proche de la normale). Toutes les tranches d’âge peuvent donc être concernées, en particulier les sportifs, qui ont besoin de retrouver leur niveau de compétitivité, et les personnes âgées sujettes à l’arthrose.


Chirurgie arthroscopique

L’arthroscopie est une procédure chirurgicale ultra précise permettant d’inspecter et de soigner l’intérieur des articulations. Elle est utilisée principalement pour l’articulation du genou mais peut être utilisée pour l’épaule, la hanche, la cheville, le poignet et même les doigts. Si vous souffrez d’arthrite, de dommages des cartilages ou des ligaments, de douleurs ou de faiblesses dans une articulation, votre médecin pourra prescrire une arthroscopie pour déterminer le problème. Elle peut servir à prélever des échantillons de tissus (biopsie), ou bien à couper ou à retirer les morceaux de tissus, os ou cartilage détachés à l’intérieur de l’articulation.


Chirurgie du sport

La chirurgie chez le sportif concerne surtout la traumatologie avec comme chef de file, l’entorse grave du genou et la rupture de son ligament croisé antérieur (LCA). Après un bilan clinique, radiologique, IRM, laximétrique dynamique par poussée motorisée et informatisée, le chirurgien pourra procéder à une ligamentoplastie ; intervention qui consiste à prélever un tendon pour remplacer le ligament rompu (technique dite du DIDT). Cette intervention sera suivie d’une rééducation par des kinésithérapeutes rompus à ces techniques, couplée avec un suivi par isocinétisme et laximétrie motorisée. La chirurgie orthopédique peut, bien sûr, également concerner n’importe quelle articulation des membres supérieurs ou inférieurs, les tendons, les muscles…