Pathologie de la hanche

NECROSE DE HANCHE
la nécrose avasculaire de la tête fémorale est la perte de vascularisation sanguine de la tête fémorale. Elle
 conduit à l’effondrement de l’os puis
 du cartilage.

ETIOLOGIES:
La nécrose de la tête fémorale peut être secondaire à:

Un traitement corticoïde de longue de durée.

La drépanocytose.

L’intoxication éthylique.

La plongée sous marine en professionnel.

La nécrose Post-traumatique: après fracture du col ou du cotyle.

Idiopathique: sans causes évidente.

 

DIAGNOSTIC:


Les premiers signes sont, dans la majorité des cas une douleur dans l’aine, la fesse, ou la cuisse. Il s’agit d’une douleur de type mécanique, apparaissant à la marche ou dans les escaliers, provoquant une boiterie et une gêne dans les activités quotidiennes avec une dégradation importante de la qualité de vie. La douleur peut diminuer ou disparaître au repos.

L évolution est très personnelle et aléatoire.

L’examen clinique peut mettre en évidence une limitation des amplitudes articulaires de la hanche en cause, notamment par rapport au côté sain. Une inégalité de longueur des membres inférieurs est parfois retrouvée.

Le diagnostic radiologique peut être difficile en cas de forme précoce au début de la maladie. Par contre, dans les formes évoluées, la radio montre très bien la déformation de la tête fémorale qui perd la sphéricité, s’écrase et enfin provoque une coxarthrose secondaire.

C’est dans ces formes débutantes invisibles à la radio qu’interviennent deux examens complémentaires fondamentaux : l’IRM et la SCINTIGRAPHIE osseuse.

Classification des ostéonécrose non traumatiques

Stade I : seules la scintigraphie ou l’IRM sont pathologiques

Stade II : La radio est anormale mais la tête est sphérique, IRM pathologique

Stade III : Perte de la sphéricité de la tête fémorale

Stade IV : Pincement articulaire avec destruction du cartilage

Comment traiter l’ostéonécrose

• Traitements médicaux : Dans les premiers temps, un traitement antalgique et anti-inflammatoire classique sera proposé pendant les périodes douloureuses.

• Le repos avec décharge : il n’a pas fait la preuve d’une quelconque efficacité sur le devenir de la nécrose.

Le Forage de la tête : quand la tête est conservée sphérique Stade 1 et 2: on peut au début pratiquer en per-cutané un forage de la tête fémorale pour diminuer la pression veineuse dans la tête et permettre la disparition des douleurs. – on peut y associer soit une greffe de cellules osseuses autologues prélevées sur les crêtes iliaques et ensuite traitées pour ne garder que les cellules ostéogéniques
. Prothèse totale de hanche : Pour les stades 3 et 4