Pathologie du genou

Pathologie du genou

L’OSTEOTOMIE TIBIALE : 

Lorsque l’usure du cartilage est limitée à un compartiment du genou (interne ou externe) avec une désaxation du membre on peut proposer une ostéotomie  pour réaxer le membre déformé et diminuer ainsi l’excès de poids du corps sur le compartiment usé. Le poids est reporté sur l’autre compartiment sain.

L’ostéotomie de réaxation est souvent proposée au patient âgé de moins de 60 ans.

AVANTAGES ET INCONVENIENTS :

L’ostéotomie du genou à pour but :

  • Le transfert du poids du corps du compartiment usé vers le compartiment sain.
  • De corriger la déformation du genou.
  • De préserver l’articulation du genou.

En préservant l’anatomie du genou, l’ostéotomie reculerait le délai du remplacement articulaire de plusieurs années.

un autre avantage c’est qu’elle permet de poursuivre des activités physiques sans restriction.

Les inconvénients :

  • La décharge de 3 à 6 semaines.
  • Des difficultés techniques lors de l’arthroplastie ultérieure.
  • La persistance de douleurs résiduelles.

TECHNIQUE DE L’OSTEOTOMIE TIBIALE DE VALGISATION INTERNE :

Cette intervention s’effectue au bloc opératoire sous anesthésie générale ou sous rachi-anesthésie.

Une petite incision longitudinale, dont la taille est comprise entre 6 et 8 cm, est réalisée à la face interne et supérieure du tibia.

Une coupe osseuse du tibia est réalisée à la face interne du tibia . Cette coupe osseuse va permettre d’ouvrir progressivement la zone d’ostéotomie jusqu’à la correction souhaitée.

Lorsque la correction souhaitée est obtenue, celle-ci est maintenue par une plaque fixée par des vis de part et d’autre de la zone d’ostéotomie.

 

L’incision est ensuite refermée soigneusement avec ou sans drain de drainage.

L’HOSPITALISATION :

La durée prévisible de votre hospitalisation est de 24 à 48 heures, en fonction de vos suites opératoires.

Le lendemain de l’intervention, votre 1er lever sera effectué avec obligatoirement l’aide du kinésithérapeute ou du personnel soignant sous couvert de béquilles.

La marche est autorisée sans appui, sauf contre-ordre, avec l’aide de vos béquilles.

RISQUES ET COMPLICATIONS :

  • Un hématome peut survenir dans les suites opératoires de l’intervention et peut nécessiter son évacuation chirurgicale.
  • Un épanchement au niveau du genou peut persister ou survenir pendant la rééducation.
  • Une phlébite.
  • La survenue d’une infection est rare.
  • Un retard de consolidation ou une pseudarthrose (absence de consolidation) peut survenir.
  • Une fracture du plateau tibial .
  • Une gêne sur Le matériel d’ostéosynthèse. Son ablation peut se réaliser au-delà du 6ème mois post-opératoire.